Notre plante préférée de la semaine : le pourpier

July 5, 2017
Par Juliette Clonier À table

    Avez-vous déjà essayé le pourpier ? Dans un ragoût, en crème ou en salade, cette plante nous réserve bien des surprises. Continuez votre lecture pour savoir comment la cuisiner !

    Utilisée dans les cuisines en Inde et en Perse depuis près de 2 000 ans, cette plante existe sous deux formes distinctes : l’hivernale et l’estivale. Pour les différencier, il suffit de s’attarder sur ses feuilles. Celle d’hiver aura une forme de losange, alors que celle d’été sera plus ovale. Cette plante rafraîchissante a un goût légèrement acidulé.

    Postelein

    Cuisiner avec du pourpier

    Assez méconnu, le pourpier réapparait petit à petit dans nos assiettes. Avec son goût frais, un peu piquant et légèrement acidulé, il saura surprendre vos papilles ! Si sa texture est croquante lorsque vous le mangez cru, elle ramollit quelque peu à la cuisson. Dans cette recette de pâtes crémeuses et boulettes de hachis de poulet, le pourpier se marie parfaitement avec la courgette blanche et le hachis de poulet épicé. Dans notre recette de maquereau et purée de pourpier, vous l’ajouterez au dernier moment dans la purée, pour qu’il puisse garder tout son croquant. Miam, nous on est fans !

    postelein

    Nos conseils de conservation

    Lorsque vous achetez du pourpier, faites bien attention à prendre un paquet assez vert et frais. Si les feuilles sont légèrement fanées, placez-les dans de l’eau glacée. Conservez-les 1-2 jours (parfois même 3 jours) dans votre réfrigérateur, dans le bac à légumes. Vous aimeriez les congeler ? Faites-les donc cuire très brièvement, placez-les dans un sac de congélation, puis conservez-les jusqu’à 12 mois.

    Article précédent
    4 substituts aux produits laitiers 4 substituts aux produits laitiers
    Article suivant
    Zoom sur le gluten Zoom sur le gluten

    Cet article pourrait vous plaire

    Laisser un commentaire

    Your email address will not be published.