Catastrophe en cuisine ? Découvrez 5 astuces pour rattraper vos plats December 7, 2017

Par Marion Blanc Trucs & Astuces

 Ah le mois de décembre, ses vitrines, ses guirlandes et surtout ses moments de partage… C’est peut-être le seul mois de l’année où l’on prend le temps vraiment de se retrouver. Un sapin, des bougies, et une jolie table dressée, prête à réunir les siens autour d’un délicieux repas. C’est aussi ça, l’esprit de Noël.

On a beau vouloir que tout soit parfait, une catastrophe est bien vite arrivée. Une fraction de seconde suffit pour que la salière se renverse dans votre sauce ! On sait qu’avec le stress, les accidents arrivent vite et ce n’est pas les chefs qui vous diront le contraire. Nous avons donc rassemblé quelques précieux conseils pour que même confronté à un drame culinaire, votre repas reste un régal.

Mieux vaut prévenir que guérir

Il y a une règle d’or facile à respecter : goûter son plat tout au long de la cuisson ! Pas assez salé ?  Léger en épices ? Votre palais est votre meilleur allié. Autre chose : n’oubliez pas qu’il est toujours plus simple d’ajouter que d’enlever, alors n’hésitez pas à y aller petit à petit !

 

Trop salé

C’est vrai, le sel a des qualités d’exhausteur de goût mais, en trop grande quantité, il peut gâcher un plat. Si vous sentez que vous avez eu la main lourde, la première des solutions est d’augmenter la quantité de vos ingrédients. Ajoutez quelques pommes de terre à votre purée par exemple, vous pourrez toujours la finir le lendemain en l’incorporant dans une nouvelle recette !

Selon les préparations, vous pouvez aussi ajouter un peu de sucre et quelques gouttes de jus citron. Cela aidera à contrebalancer le goût et réduira l’effet salé !

La troisième option est d’ajouter un produit à base d’amidon, comme les pommes de terre ou la maïzena. Ce type d’ingrédients fonctionnent très bien, notamment, dans les plats comme de la soupe, car il se mélange mieux avec une texture liquide.

Trop épicé ou sucré

Vous avez versé un peu plus de piment que prévu ? Pas de panique ! Quelques pincées de sucre contrebalanceront le goût.

C’est après avoir mis avez mis la dose de poivre dans votre ragoût que vous vous souvenez que votre tante Yvonne déteste les plats épicés ? Ajoutez un peu de sucre et de yaourt à votre préparation, et promis : elle ne remarquera rien !

Si au contraire vous pensez que votre plat mériterait d’être moins sucré, rajoutez-y dU vinaigre de cidre de pommes et une lichette de sel.

Pâtes trop cuites

C’est dans le temps de cuisson des pâtes que réside toute la difficulté de ce plat considéré “simple” mais souvent sous-estimé. Que vous les aimiez al dente ou fondante, quand c’est trop cuit, c’est trop cuit et difficile de revenir en arrière.

La seule solution pour essayer de retrouver une texture légèrement plus ferme c’est de les faire revenir à la poêle. Faites-les cuire à feu moyen avec de l’huile d’olive pendant environ 5 minutes. Cette astuce leur apportera une touche croquante !

Si vous ne voulez pas vous lancer dans une seconde cuisson ou que vous ne voulez pas augmenter votre quantité de vaisselle, recouvrez vos pâtes de sauce et de légumes croustillants. C’est le goût subtil de votre accompagnement qui retiendra toute l’attention !

 

Facilitez-vous la vie !

L’ultime façon pour déguster un délicieux repas de Noël, en utilisant des recettes simples, et en évitant tous dégâts, est de commander votre box de Noël. Recettes, produits, coaching, tout est fait pour vous permettre de réaliser le plus savoureux des repas en un clin d’oeil !  Succès garanti !

Article précédent
3 activités à faire avec les enfants en attendant Noël 3 activités à faire avec les enfants en attendant Noël
Article suivant
La cuisson sous-vide : votre premier cadeau de Noël La cuisson sous-vide : votre premier cadeau de Noël

Cet article pourrait vous plaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.